Les français restent encore très timides à franchir le pas de l’épargne en ligne

Les Français restent très réticents à l’idée de placer leur argent en ligne malgré le bouleversement numérique de la banque au quotidien et l’offre de plus en plus étoffée.

Timidité face à l’épargne via Internet

Les Français changent facilement de forfait de téléphone pour glaner quelques euros d’économies, mais, curieusement, ne se posent pas la question en ce qui concerne leur épargne.

Cela s’explique-t-il par la peur de confier son argent sans rencontrer une personne physique ? Par manque d’informations ? Par méconnaissance des sites ? Le directeur de la banque en ligne Fortuneo, Grégory Guermonprez, reconnaît que ce marché est difficile et que subsiste un certain conservatisme à cet égard. Les banques en ligne ( Boursorama, Fortuneo, Hello Bank, pour ne citer qu’elles) donnent l’opportunité, depuis les années 2000, d’une alternative à la palette proposée par les banques traditionnelles, même si elles sont, majoritairement, en possession de ces dernières.

Leurs offres de banques remportent un succès relatif. En effet, Boursorama, filiale de la Société Générale, se vante d’avoir su convaincre plus d’un million de clients, mais son secteur épargne est à la traîne. Le credit en ligne et l’assurance en ligne tirent mieux leur aiguille du jeu que l’épargne en ligne.

Dispositif méconnu

Grégory Guermonprez, dont le groupe Akea appartient au Crédit Mutuel, affirme que les en-cours d’assurance-vie (meilleure épargne en France) se chiffrent à une vingtaine de milliards d’euros alors que ce placement, fort prisé des Français, est évalué à 1600 milliards d’euros. Hugues Magron, associé au cabinet Deloitte, pense que ce blocage est dû à la méconnaissance de l’épargne en ligne.

En effet, il ressort d’une étude, publiée la semaine dernière, que sur plus de 1500 personnes sondées qui épargnent, seulement 25 % d’entre elles connaissent réellement l’épargne via Internet. Ce manque de notoriété constitue un handicap pour les fintech, start-up proposant des plates-formes indépendantes pour épargner en ligne. Le cabinet Deloitte en a listé une trentaine dont Yomoni, Nalo ou encore Linxea. Le co-fondateur et P.D.G. de Nalo, Guillaume Piard, estiment qu’il est très difficile se faire connaître sur ce marché naissant.

La difficulté principale de ces structures est d’attirer et de fidéliser une clientèle avant d’être absorbées par les banques traditionnelles comme c’est le cas des banques via Internet.

Voir toutes les actualités
Banque en ligne Offres Code
promo
Carte
bancaire
Taux livrets d'épargne + d'infos ?
1 Hello Bank ! 50 € offerts
+ Carte Gratuite*
/ Gratuite
0,40%standard
/promo
Voir le site
2 monabanq jusqu'à 120 € offerts* / 2 € / mois
0,30%standard
/promo
Voir le site
3 BNP Paribas 1 an de services bancaires AEL1AN 30 € / an
0,10%standard
/promo
Voir le site
4 Fortuneo 80 €OFFERTS BW011880 Gratuite
0,40%standard
2,00%promo
Voir le site
5 Boursorama Banque 80 €OFFERTS BRS80 Gratuite
0,30%standard
/promo
Voir le site
6 BforBank 80 € offerts* / Gratuite
0,20%standard
2,00%promo
Voir le site
7 LCL 0 € pour les frais de tenue de compte* / 44,4 € / an
0,15%standard
/promo
Voir le site

* voir les conditions sur le site de la banque