L’année 2018 s’annonce chargée pour les banques

Les banques françaises ont un agenda 2018 très chargé avec, notamment, l’accélération dans la banque mobile, l’amaigrissement des réseaux et l’obligation de se conformer aux nouvelles réglementations relatives au partage et à la protection des données.

Accélération dans la banque mobile

Les banques de détail développent des applications mobiles pour satisfaire les nouveaux besoins de leurs clients et rivaliser dans ce domaine. Cependant, certains organismes bancaires sont frileux quant au lancement d’une banque entièrement digitale, proposant crédit en ligne et assurance en ligne. C’est le cas du groupe BPCE, qui a acheté Fidor pour en faire sa banque mobile. La Banque Postale, quant à elle, n’est pas encore parvenue à concrétiser son projet de banque en ligne.

Amaigrissement des réseaux et refonte des systèmes

Le développement digital entraîne la désertion des agences bancaires. BNP Paribas et la Société générale projettent de fermer, respectivement, 200 et 300 agences françaises dans les prochaines années. La digitalisation oblige les banques à lourdement investir afin de mettre à jour leurs systèmes d’information, notamment dans le domaine du paiement instantané.

Saisie des opportunités de la régulation

Depuis début janvier 2018, les banques privées et les banques d’investissement doivent s’adapter aux nouvelles règles du marché, les obligeant à réviser leur tarification. A partir du 18 janvier, les banques de détail devront tenir compte de l’entrée en vigueur du cadre européen relatif aux moyens de paiement qui renforce les règles de sécurité des paiements en ligne.

Au mois de mai, les établissements bancaires devront se conformer au nouveau règlement européen sur les données qui oblige les institutions à rendre davantage de comptes aux clients en cas d’utilisation de leurs données personnelles.

Renforcement de la concurrence

Les développements mobiles s’opèrent dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Des nouveaux arrivants de la finance, N26 et Revolut, proposent des nouveaux moyens de paiement, de crédit et des comptes courants permettant une meilleure épargne. Orange, de son côté, n’hésite pas à casser les prix avec Orange Bank pour s’imposer. Le Crédit Agricole prépare son offensive via son offre Eko, ainsi que le Crédit Mutuel –CIC avec Avantoo.

Voir toutes les actualités
Banque en ligne Offres Code
promo
Carte
bancaire
Taux livrets d'épargne + d'infos ?
1 Hello Bank ! 50€OFFERTS
+ CARTE GRATUITE
80HB Gratuite
0,40%standard
/promo
Voir le site
2 BNP Paribas 1 an de services bancaires AEL1AN 30 € / an
0,10%standard
/promo
Voir le site
3 Fortuneo 80 €OFFERTS BW051880 Gratuite
0,40%standard
2,00%promo
Voir le site
4 Boursorama Banque 80 €OFFERTS BRS80 Gratuite
0,30%standard
/promo
Voir le site
5 BforBank 80 € offerts* / Gratuite
0,20%standard
2,00%promo
Voir le site
6 LCL 0 € pour les frais de tenue de compte* / 44,4 € / an
0,15%standard
/promo
Voir le site

* voir les conditions sur le site de la banque