L’investissement dans le vin

Avec une consommation annuelle moyenne de plus de 44 litres de vin par personne, la France est le pays du vin par excellence. Boisson alcoolisée préférée des français, le vin peut également représenter un investissement alternatif pertinent. Il existe à cet égard plusieurs sortes de placement de ce type.

Les différents types de placement

Tout d’abord, la démarche la plus simple consiste à créer sa propre cave à vin. De cette manière, l’investisseur pourra réaliser des plus-values à travers des opérations d’achat revente. Cependant, cette méthode est uniquement possible si la cave comporte une série de facteurs essentiels à la bonne conservation du vin, notamment une température adéquate.

Si ce n’est pas le cas, l’investisseur peut alors s’orienter vers une cave patrimoniale qui se chargera elle-même de l’ensemble du processus : achats, reventes et conservation des bouteilles, gestion logistique etc. En échange, l’investisseur devra payer des frais relatifs à la conservation des vins ainsi que sur les plus-values réalisées.

Autre solution : les fonds d’investissement spécialisés dans le vin. A l’instar de l’ensemble des fonds d’investissement, ceux spécialisés dans le vin permettent de gérer toutes les transactions d’achat revente en échange d’un versement de départ de la part de l’investisseur. Il s’agit d’une démarche simple et entièrement sécurisée, pour peu que le fonds d’investissement soit agréé par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Les personnes étant assujetties à l’ISF et désirant défiscaliser une partie de leur patrimoine peuvent quant à elles opter pour l’investissement à travers des groupements fonciers viticoles (GFV). Elles pourront de ce fait acquérir une partie des vignes et ainsi être exonérées de l’ISF à hauteur de 75% sur la valeur des parts investies, dans la limite de 101 897€, et de 50% au-delà.

Enfin, il existe une autre solution consistant à acheter et à exploiter soi-même sa vigne. Cependant, ce type d’investissement s’adresse aux personnes expertes en œnologie ou alors à celles disposant d’une fortune conséquente.

La fiscalité des investissements dans le vin

Les plus-values réalisées par la vente de bouteilles de vin sont soumises à l’impôt à hauteur de 34,5% (19% de prélèvements obligatoires et 15,5% de prélèvements sociaux).

En revanche, l’investisseur profite d’une exonération totale dans le cadre d’un prix de vente inférieur à 5 000 euros. Précisons également qu’un abattement de 5% par an est prévu dès la troisième année de possession, l’investissement devenant donc non-imposable à partir de la vingt-deuxième année.

Pour conclure, le vin est un placement intéressant lorsque l’on souhaite diversifier son épargne. Cependant, il ne doit pas représenter la totalité de celle-ci mais seulement une partie secondaire. En effet, ce placement d’épargne n’est pas entièrement sécurisé dans la mesure où il s’agit d’un investissement spéculatif. Egalement, il est impératif d’investir uniquement dans des bouteilles renommées de type grands crus.

Voir toutes les actualités
Banque en ligne Offres Code
promo
Carte
bancaire
Taux livrets d'épargne + d'infos ?
1 Hello Bank ! 80€OFFERTS 50HB Gratuite
0,40%standard
/promo
Voir le site
2 BNP Paribas 1 an de services bancaires AEL01 30 € / an
0,10%standard
/promo
Voir le site
3 Fortuneo 80 €OFFERTS BW051880 Gratuite
0,40%standard
2,00%promo
Voir le site
4 BforBank 80 € offerts* AMZ150 Gratuite
0,20%standard
2,00%promo
Voir le site
5 LCL 0 € pour les frais de tenue de compte* / 44,4 € / an
0,15%standard
/promo
Voir le site

* voir les conditions sur le site de la banque